Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Bélarus veut offrir un visage démocratique

 Le Bélarus veut offrir un visage démocratique
Taille du texte Aa Aa

Améliorer les relations avec l’Union européenne et les Etats-Unis : ce sera l’enjeu des élections législatives qui se dérouleront dimanche au Bélarus. Depuis son arrivée au pouvoir il y a 14 ans, le président Loukachenko est accusé de bafouer les libertés fondamentales. Le pouvoir veut donc donner l’image d‘élections plus démocratiques.

‘‘Nous n’organisons pas ces élections seulement selon notre constitution. Nous sommes en train de passer outre certaines de nos lois pour être compris par l’OSCE et les observateurs de l’Ouest’‘, affirme Alexandre Loukachenko.

Pour la première fois depuis le milieu des années 90, 70 candidats de l’opposition sont autorisés à se présenter. Mais certains électeurs ne sont pas convaincus. ‘’ Je ne voterai pas, explique une habitante de Minsk. Rien ne va changer dans nos vies quels que soient les élus’‘.

477 observateurs européens superviseront ce scrutin. L’opposition espère 30 élus sur 110. ‘‘Les promesses sont toujours différentes de la réalité affirme un électeur. Mais nous voulons croire que ça va aller mieux.’‘

Le chef de l’opposition a appelé les occidentaux à ne pas s’emballer. Pour lui, ces élections ne seront pas plus ouvertes que les précédentes.