DERNIERE MINUTE

Face à la tourmente financière, l'Europe multiplie les sauvetages

 Face à la tourmente financière, l'Europe multiplie les sauvetages
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La banque franco-belge Dexia a été sauvée de l’effondrement la nuit dernière après un accord sur une augmentation de capital de 6,4 milliards d’euros. Un accord signé par les pouvoirs publics belge, français et luxembourgeois. Deux dirigeants de Dexia ont présenté leur démission. Ce sauvetage est le deuxième en 24h après celui du groupe belgo-néerlandais Fortis.

Des actions en urgence suivis de réunions comme à Paris autour de Nicolas Sarkozy… le tout dans l’attente d’une solution américaine au Congrès.

Peter Mandelson, le commissaire européen au Commerce a lui exhorté les parlementaires américains à trouver un accord et à prendre leurs responsabilités face à une crise qui a commencé aux Etats-Unis avant de gagner l’Europe. La contre-attaque doit également venir de Washington selon lui.

De son côté, l’Union européenne annoncera dès ce mercredi un projet de directive visant à renforcer la surveillance des marchés et des banques afin de limiter les prises de risques.

En attendant, la crise s’exacerbe et s’affiche en une de toute la presse notamment au Royaume-Uni et en Espagne, deux pays très affectés par l’immobilier qui était jusqu‘à présent l’une des locomotives de leur croissance.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.