Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Ukraine : les élections anticipées ne sont pas du goût de tout le monde

Ukraine : les élections anticipées ne sont pas du goût de tout le monde
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les Ukrainiens seront appelés pour la troisième fois en trois ans à élire leur Parlement. Les élections législatives anticipées ont été annoncées par le président Viktor Iouchtchenko. Le chef de l‘état a prononcé la dissolution du Parlement, après l‘éclatement de sa coalition gouvernementale pro-occidentale. Fixé au 7 décembre, le scrutin est le fruit d’une relation tendue entre le chef de l‘état et son premier ministre Ioulia Timochenko.

En plein conflit russo-géorgien, en août, la présidence ukrainienne a accusé Timochenko haute trahison au profit de la Russie. La dirigeante n’avait pas condamné la riposte russe en Géorgie. Elle était soupçonnée également de chercher à obtenir le soutien du Kremlin lors de la prochaine élection présidentielle, attendue fin 2009 ou début 2010.

Le parti de Viktor Iouchtchenko a quitté la coalition en septembre, après l’adoption d’une série de lois réduisant les pouvoirs présidentiels. Interrogés à Kiev, des Ukrainiens estiment que le nouveau scrutin est un “gaspillage d’argent” et “une absurdité”. Il est en tout cas risqué pour le président. Sa popularité est au plus bas.