Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les législatives anticipées en Ukraine apparaissent déjà comme un round d'observation avant la prochaine présidentielle

Les législatives anticipées en Ukraine apparaissent déjà comme un round d'observation avant la prochaine présidentielle
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après avoir annoncé la dissolution du parlement et confirmé ce matin que les législatives auront lieu le 7 décembre, Viktor Iouchtchenko semble prêt à en découdre avec son éternelle rivale et ex-allié, le premier ministre Ioulia Timochenko.

Cette dernière tente de contester la validité constitutionnelle de cette dissolution tout en préparant ses troupes pour la bataille de décembre. Les troisièmes législatives en 3 ans. Un avant-goût avant la vraie bataille, la présidentielle prévue fin 2009/début 2010 même si certaines voix appellent à une élection anticipée.

Viktor Ianoukovitch, le leader du Parti des régions et chef de file de l’opposition jubile face aux déchirements de la coalition au pouvoir. Pour lui, les prochaines législatives vont donner “le coup de grâce à ceux qui ont oublié de régler les vrais problèmes du peuple”.

Le peuple justement. Il ne supporte plus ces querelles de personnes alors que le pays souffre de plus en plus de la crise économique. “Cela ne servira à rien car ce sont les mêmes qui vont revenir au parlement. Rien ne va changer”, affirme cette femme.

Pour cet homme, “C’est un cauchemar. Quand cela va-t-il s’arrêter ? Tout le pays se moque d’eux”. La révolution orange a décidément un goût plus qu’amer, et les espoirs nés il y a presque 4 ans semblent bien loin.