DERNIERE MINUTE

ASEM : les européens veulent convaincre les asiatiques de combattre le crise financière de manière coordonnée.

 ASEM : les européens veulent convaincre les asiatiques de combattre le crise financière de manière coordonnée.
Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne cherche à rallier les pays asiatiques à ses côtés pour combattre la crise financière. Le sommet de l’ASEM réunit demain et samedi 43 chef d’Etats et de gouvernement des deux continents, dont les poids lourds asiatiques la Chine, l’Inde et le Japon. Certains dirigeants européens comme Angela Merkel et Silvio Berlusconi sont arrivées quelques jours plus tôt pour des visites officielles préalables.

Selon le président de la Commission européenne, c’est l’occasion pour la Chine de montrer son sens des responsabilités. José Manuel Barroso : “L’oeil de la tempête se trouvait aux Etats-Unis, mais c’est une tempête globale, et il y aura un effet ricochet tout autour du monde. Nous avons besoin d’une réponse globale coordonnée, c’est mon principal message auprès des leaders asiatiques aujourd’hui et demain”.

De son côté Pékin a salué la proposition de sommet du G20 à New-York le 15 novembre prochain pour tenter de parer au risque de récession globale. Il est vrai que la Chine ne peut plus se permettre d’ignorer la crise. Même si elle a été relativement épargnée jusqu‘à présent la Chine aurait beaucoup à perdre en cas de ralentissement des échanges mondiaux, qui sont l’un des moteurs de son essor économique.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.