Situation humanitaire et sécuritaire alarmante en République démocratique du congo

Situation humanitaire et sécuritaire alarmante en République démocratique du congo
Taille du texte Aa Aa

50 000 civils jetés sur les routes, expulsés des camps de déplacés par les rebelles, sont menacés aujourd’hui d‘épidémie. La situation humanitaire et sécuritaire en République Démocratique du Congo est alarmante. L’Unicef craint l’apparition du choléra et de la rougeole, et s’inquiète des problèmes de malnutrition chez les déplacés.

Des déplacés qui, profitant d’une accalmie dans les combats, quittent Goma pour regagner leur maison : “Les conditions de vie sont devenues très mauvaises, on ne pouvait plus vivre là bas à Goma, c’est pour cela qu’on repart chez nous.” dit un premier homme. “Nous manquons d’eau et de nourriture, nous dormons en plein air, des femmes accouchent sans aucune aide médicale, c’est pour ça qu’on rentre.” dit cet autre.

L’Unicef attend du matériel d’assainissement et de traitement d’eau, et le programme alimentaire mondial a fourni des biscuits. Mais ce n’est jamais assez, les déplacés sont trop nombreux, sans compter les quelques 10 000 personnes réfugiées en Ouganda et Rwanda.