DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les rumeurs sur le mauvais état de santé de Kim Jong-Il relancées

 Les rumeurs sur le mauvais état de santé de Kim Jong-Il relancées
Taille du texte Aa Aa

Le dirigeant de la Corée du Nord n’a pas assisté aux funérailles d’Etat d’une ancienne figure de premier plan du régime communiste. Le défunt, Pak Song-Chol, était pourtant un proche du père de Kim Jong-Il. Le président nord-coréen n’avait pas pris part déjà aux commémorations du 60e anniversaire de la fondation du régime en septembre dernier.

Au début de la semaine, le Premier ministre japonais Taro Aso a révélé que Kim Jong-Il était probablement à l’hôpital, mais toujours en mesure de prendre des décisions. Ces informations se basent sur des rapports de services de renseignement. Le numéro un de la Corée du Nord n’a que 66 ans mais selon les autorités américaines et sud-coréennes, il a été victime d’une attaque cérébrale l‘été dernier. Le régime communiste affirme pourtant que des photos récentes du dirigeant ont été prises. Faux, selon des experts sud-coréens.