DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Maroc célèbre la "marche verte"

 Le Maroc célèbre la "marche verte"
Taille du texte Aa Aa

Il y a tout juste 33 ans, 350 000 Marocains marchaient en direction du Sahara occidental pour clamer l’appartenance de ce territoire à leur pays. C‘était la “marche verte”. Le roi du Maroc Mohammed VI a profité de cet anniversaire pour, dans un discours télévisé, reprocher à l’Algérie son “refus obstiné” de toute normalisation.

En jugeant “incompatible avec la logique de l’histoire et de la géographie” le fait que les frontières terrestres “entre deux pays voisins et frères” soient fermées.
Ce qui est le cas depuis maintenant près de 15 ans.

Le conflit dit du Sahara occidental empoisonne ainsi les relations entre les deux pays. Le Maroc revendique la souveraineté sur ce territoire dont il accepterait l’autonomie. L’Algérie soutient le Front Polisario, un mouvement indépendantiste qui réclame l’autodétermination du peuple sahraoui habitant cette région. Une mission des Nations unies (Minurso) est sur place depuis 1991 dans la perspective de l’organisation d’un référendum.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.