Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Rome défend la candidature de la Turquie à l'Union européenne

 Rome défend la candidature de la Turquie à l'Union européenne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En visite à Izmir, dans l’ouest de la Turquie, le chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, a été reçu par son homologue turc. L’occasion pour le Cavaliere d’inciter Bruxelles à accélérer le processus d’adhésion d’Ankara, et ce malgré les différends qui opposent la Turquie à la République de Chypre qui est, elle, membre de l’Union.

“Quant à l’opposition de certains Etats membres – dont d’importants pays – je suis sûr que nous serons capables de les convaincre de l’importance stratégique de la Turquie – y compris d’un point de vue européen – étant donné qu’il s’agit d’un pays frontalier avec le Moyen Orient”, explique Silvio Berlusconi.

Ankara a débuté en 2005 ses négociations d’adhésion à l’Union européenne mais seuls 8 des 35 chapitres qui jalonnent ces discussions sont pour l’heure ouverts. Bruxelles a notamment reproché la semaine dernière à la Turquie de n’avoir entrepris que peu de réformes politiques pour se rapprocher des institutions européennes.