Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le procès Politkovskaïa finalement à huis clos

 Le procès Politkovskaïa finalement à huis clos
Taille du texte Aa Aa

Le procès du meurtre d’Anna Politkovskaïa aura finalement lieu à huis-clos. Le président du tribunal militaire de Moscou chargé de l’affaire est revenu ce matin sur sa décision initiale de tenir des audiences ouvertes au public. La sécurité des participants au procès, et le fait que l’un des quatre accusés soit un agent des services spéciaux de FSB ont motivé cette décision.

Les proches de la journaliste russe, qui demandaient un procès public sont déçus et en colère. Pour le rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, ou travaillait la journaliste, “c’est le preuve qu’on ne veut pas établir sérieusement qui est derrière cet assassinat”.

Célèbre pour sa couverture sans concession des atteintes aux droits de l’homme en Tchétchénie, Anna Politkovskaïa a été assassinée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble. Seuls les second couteaux sont jugés : l’agent du FSB, qui aurait donné l’adresse de la journaliste, deux frères tchétchènes chargés de sa surveillance, ainsi qu’un policier.

Le tueur et les commanditaires du crime, l’une des affaires les plus retentissantes de la présidence de Vladimir Poutine, eux courent toujours.