Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Trois nouvelles prises pour les pirates somaliens

 Trois nouvelles prises pour les pirates somaliens
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En dépit d’une forte présence internationale et juste après la capture spectaculaire du Sirius Star, le superpétrolier saoudien, des pirates viennent de s’emparer de trois bâtiments de plus au large de la Somalie : un chalutier thaïlandais, un cargo immatriculé à Hong-Kong et un vraquier grec.

Une escalade des actes de piraterie qui semble incontrôlable, compte-tenu du grand champ d’action des pirates et des moyens dont ils disposent. Ce qu’a démontré ce week end la prise de contrôle du Sirius Star, un mastodonte trois fois plus grand qu’un terrain de football. capturé à 800 km au sud est de Mombasa, bien au delà des secteurs dans lesquels opèrent habituellement les pirates, le navire, et sa cargaison de 80 millions d’euros, mouillerait actuellement au large d’ Harardere.

Les autorités de la province semi-autonome du Puntland, ou prolifèrent les bandes armées sont une fois de plus montrées du doigt pour leur impuissance à lutter contre les pirates. Elles ont assuré qu’elles étaient prêtes à intervenir, si elles avaient le feu vert des compagnies et des gouvernements représentant les navires.

Comment enrayer un phénomène exponentiel alimenté par l’insécurité politique de la région? Ces pirates arrêtés la semaine dernière ont été présentés au tribunal de Mombasa ce matin. Mais d’autres, armés jusqu’aux dents et alléchés par des rançons qui se chiffrent en millions de dollars, préparent déjà d’autres prises.
.