Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La colère prend de l'ampleur au Rwanda, depuis l'extradition en France de Rose Kabuye

La colère prend de l'ampleur au Rwanda, depuis l'extradition  en France de Rose Kabuye
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Cette proche collaboratrice du président rwandais doit être présentée dans la soirée à un juge anti-terroriste à Paris. Cette nouvelle a jeté des dizaines de milliers de rwandais dans les rues de Kigali et d’autres villes du pays, qui ne comprennent pas qu’une femme considérée comme une héroïne soit soupçonnée d’assassinat. “Les dirigeants français n’ont pas le droit de nous empêcher de construire notre pays, ils n’ont pas le droit de nous empêcher d’aller de l’avant. C’est ça que nous sommes venus crier ici”.

Rose Kabuye, 47 ans, aurait hébergé le commando qui a abattu l’avion présidentiel en 1994, un attentat qui visait l’ancien président Habyarimana. L’actuel président Kagame a toujours nié ces accusations, et l’immunité présidentielle le protège pour l’instant des poursuites de la justice française.

L’attentat de 94 avait entraîné le terrible génocide dans lequel, en trois mois, 800 000 Tutsis et Hutus modérés ont été tués. Depuis l’intervention de la justice française, en 2006, Paris et Kigali ont rompu leurs relations diplomatiques.