Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réforme de la PAC : la grogne des producteurs de tabac

Réforme de la PAC : la grogne des producteurs de tabac
Taille du texte Aa Aa

Les producteurs de tabac européens ont battu le pavé de Bruxelles pour réclamer le prolongement des aides au secteur. Selon une réforme prévue depuis cinq ans, en 2010, le lien entre les quantités produites et les subventions versées sera supprimé. Neuf pays européens sont concernés, en particulier la Grèce, l’Italie et l’Espagne. Pour la Commission, pas question de retarder l‘échéance. Les pays les plus fragilisés pourraient tout au plus puiser dans les fonds destinés au développement rural pour aider leurs planteurs. Le Parlement européen a lui pris le parti des producteurs. Il demande le maintien des aides actuelles jusqu’en 2012.

La culture du tabac représente en Europe 100.000 exploitants et 400.000 saisonniers, et dans certains pays comme la Grèce, elle fait vivre des régions pauvres. Depuis quelques années déjà, la production européenne suit la tendance à la baisse de la consommation de tabac. Si Bruxelles veut verser moins d’aides directes et investir davantage dans le développement rural, c’est aussi pour encourager les reconversions.