DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

République tchèque : la ratification du Traité de Lisbonne débloquée

République tchèque : la ratification du Traité de Lisbonne débloquée
Taille du texte Aa Aa

C’est un obstacle de moins dans le cheminement cahoteux du Traité de Lisbonne. En République tchèque, la Cour constitutionnelle a finalement jugé le Traité européen conforme à la loi fondamentale du pays. Le Parlement va donc pouvoir ratifier le texte, mais le président eurosceptique Vaclav Klaus n’a pas dit son dernier mot. C’est à lui que revient la signature finale, et à l’image de son homologue polonais, tout aussi eurosceptique, il promet de faire traîner en longueur le processus. Au moins jusqu‘à ce que l’Irlande change de position.

L’Irlande, le pays par qui le blocage est arrivé. En juin, ses électeurs ont voté non au Traité de Lisbonne, censé adapter les institutions à l’Europe élargie. Dublin devra dire au sommet de la mi-décembre si un second référendum peut être convoqué. Une commission du parlement qui réfléchit à cette option estime que c’est faisable, à condition que l’Irlande obtienne des garanties sur le respect de sa neutralité ou encore sur le maintien d’un commissaire irlandais à Bruxelles.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.