Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Bernard Madoff n'a pas été vraiment inquiété en 48 ans

Bernard Madoff n'a pas été vraiment inquiété en 48 ans
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le financier américain Bernard Madoff a reconnu que son commerce était une fraude totale, basée uniquement sur le mensonge : c’est ce qu‘écrit la presse américaine qui revient largement lundi sur les 50 milliards de dollars que Madoff a escroqué à ses clients durant des années. Madoff procédait selon un système éprouvé par Charles Ponzi : un italo-américain qui sévissait dans les années 20 : système appelé : “la chaîne de Ponzi”. Les clients de Madoff : des banques, des fonds spéculatifs et de gros investisseurs à qui il proposait des rendements élevés : de 10 à 12%. Les souscriptions étaient également accompagnées de faibles commissions. Une partie de cet argent était récupéré par Madoff et rémunérait parallèlement les clients. La “chaîne de Ponzi” c’est ça : rémunérer les anciens clients avec l’argent provenant des nouvelles souscriptions. “Il est difficile dans la durée de performer regulièrement de 8 à 12% par an, alors que les marchés perdent 30-40-50%, explique Gilles Du Fretay, PDG de HDF Finance à Paris. La décorrélation de la performance par rapport à l‘évolution des marchés était un signe qui nous avait inquiétés”. Bernard Madoff a fondé sa société d’investissements en 1960, donc on peut raisonnablement penser que l’escroquerie a duré environ 48 ans. La SEC, le régulateur boursier américain, affirme avoir ordonné en 2007 une enquête sur Madoff sans y donner de suites.