Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

A chaque semaine désormais, son coup de filet anti ETA

A chaque semaine désormais, son coup de filet anti ETA
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après les récentes arrestations qui ont porté des coups très durs à l’organisation terroriste basque, cette nuit ce sont quatre de ses membres présumés qui ont été interpellés près de Saint-Sébastien en Espagne. Deux hommes et deux femmes qui feraient partie d’un groupe d’information de l’ETA. L’opération intervient une semaine après une opération franco-espagnole qui avait permis notamment d’arrêter Aitzol Iriondo, alias “Gurbitz”, désigné par la police espagnole comme le “successeur de “Txeroki” à la tête de l’appareil militaire de l’organisation armée. En mai, c’est le chef politique de l’ETA, dit “Thierry”, qui avait été intercepté à Bordeaux en France. Le dernier forfait de l’ETA remonte au 3 décembre, quant un entrepreneur basque a été assassiné par balles dans la petite ville d’Azpeitia.