Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La colère de la rue

La colère de la rue
Taille du texte Aa Aa

Hausse des salaires et maintien des avantages sociaux: ce sont les principales revendications de ces manifestants ukrainiens. Près de 5000 personnes ont défilé mardi à Kiev à l’appel des syndicats. Elles accusent le gouvernement de détruire l‘économie nationale et exigent qu’il mette en place des lois anti-crise.

L’Ukraine n’a pas échappé à la crise économique. Le pays a été lourdement frappé, sa production industrielle a chuté de 29%, l’inflation dépasse 20% sur l’ensemble de l’année et surtout la monnaie nationale a perdu près de la moitié de sa valeur face au dollar. Le Premier ministre, Ioulia Timochenko accuse le président Viktor Iouchtenko d’avoir intentionnellement provoqué la chute de la monnaie pour s’enrichir et affaiblir son gouvernement. La hryvnia a subi une des pires dévaluations au monde depuis l’intensification de la crise financière en septembre.