DERNIERE MINUTE

Transition sans vague en Guinée.

Transition sans vague en Guinée.
Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre Ahmed Tidiane Souaré et son gouvernement ont prêté allégeance au nouvel homme fort de Conakri, le capitaine Moussa Dadis Camara. Ce dernier s’en est félicité : “aujourd’hui, ici, j’ai eu la chance de conduire la destinée de la Nation, a-t-il déclaré. Et je le dis : j’ai une mission qui est fondamentale, une mission qui est sacrée, une mission qui est liée à ma culture, une mission qui est liée par rapport à ma religion, par rapport à mon éducation et par rapport à ce que j’ai vécu. C’est de ne pas trahir la Nation.”

Une Nation à qui il a promis des élections en décembre 2010, auxquelles il affirme d’ores et déjà ne pas vouloir se présenter. Les occidentaux restent cependant méfiants : l’Union européenne réclame des élections avant juin 2009, quant aux Etats-Unis, ils exigent un retour immédiat à l’ordre civil. Il faut dire que le chef des putschistes avait menacé les membres du gouvernement de ratissage s’ils ne répondaient pas à sa convocation sous 24 heures. La junte a cependant été accueillie à bras ouverts par une population excédée par 24 ans de dictature sous la houlette du président Lansana Conté décédé lundi.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.