Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Selon l'UE, le problème gazier est "bilatéral"

Selon l'UE, le problème gazier est "bilatéral"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La toute nouvelle présidence tchèque de l’Union européenne ne semble pas vouloir se mêler du différend russo-ukrainien sur le gaz : “C’est un problème bilatéral”, déclare-t-elle. En tout cas, les Etats membres de l’Union surveillent de près la moindre fluctuation dans leur approvisionnement en gaz russe. Gazprom a coupé le robinet à l’Ukraine jeudi, faute d’accord sur un nouveau contrat.

Malgré l’engagement de ce nouveau bras de fer, le président ukrainien Iouchtchenko se montre optimiste. Il estime qu’un accord pourrait intervenir avant le 7 janvier. Une délégation ukrainienne est attendue à Moscou pour reprendre les négociations. Auparavant, elle fait une halte à Prague pour tenter de rassurer les Européens.