DERNIERE MINUTE

Les banques britanniques ne jouent pas le jeu (BOE)

Les banques britanniques ne jouent pas le jeu (BOE)
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En dépit des importantes injections de fonds publics dans le système bancaire et de la baisse drastique des taux d’intérêt, les banques prêtent toujours cher, et de moins en moins. C’est le constat dressé par la Banque d’Angleterre dans son rapport trimestriel.

Le nombre de prêts immobiliers accordés en novembre est ainsi tombé à son plus bas depuis 10 ans. Résultat, les prix de la pierre continuent de chuter. Ils ont perdu plus de 16 % en glissement annuel au quatrième trimestre. Et cette tendance menace de durer : alors que les économistes anticipent une nouvelle baisse du taux directeur de la BOE d’au moins 50 points de base à 1,5 % jeudi, les banques commencent à faire savoir qu’elle ne la répercuteront pas. Selon la BOE, d’autres injections de fonds pourraient s’avérer nécessaires pour restaurer la confiance et relancer l‘économie.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.