DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Premier bébé présélectionné contre le cancer du sein

Premier bébé présélectionné contre le cancer du sein
Taille du texte Aa Aa

C’est une première. Un bébé sélectionné génétiquement pour éviter qu’il porte un gène le prédisposant au cancer du sein est né vendredi à Londres. La petite fille a fait l’objet d’un diagnostic pré-implantatoire pour éliminer aussi la transmission de génération en génération. “Le cancer ravage cette famille depuis des générations” explique le directeur de l’unité de fécondation assistée de l’hôpital de University College. “Elle est traumatisée par une maladie dangereuse et mortelle. Voilà pourquoi elle a voulu tester la présélection de l’embryon. On a donc testé l’embryon quand il était qu’un amas de cellules et on a sélectionné l’embryon qui n’avait pas cette anomalie génétique.”

Le diagnostic pré-implantatoire concernant les cancers n’est autorisé en Grande-Bretagne que depuis 2004. Cette méthode de sélection des embryons fait partie des débats sensibles en matière de bioéthique. En France, elle n’est permise que pour déceler des maladies génétiques incurables. Cette technique est en revanche interdite en Allemagne,en Autriche, en Italie et en Suisse.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.