DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Tsahal en accusation

Tsahal en accusation
Taille du texte Aa Aa

Les accusations de crimes de guerre se multiplient à l’encontre d’Israël ainsi que la demande d’ouverture d’enquêtes. Ban Ki-moon le secrétaire général de l’ONU réclame lui-même des poursuites contre les responsables des bombardements contre des bâtiments onusiens.

Amnesty International, des médecins étrangers, ainsi que des organisations israéliennes des droits de l’Homme réclament des comptes à l’armée israélienne concernant les atteintes portées aux populations civiles et l’utilisation de bombes au phosphore. L’Agence internationale de l‘énergie atomique a été saisie par le Conseil des ambassadeurs arabes qui accuse l’Etat hébreu d’avoir utilisé des munitions à l’uranium appauvri. Israël mène lui aussi sa propre enquête pour démontrer que ses objectifs étaient uniquement militaires. A noter que selon le Washington Post, l’ancien sénateur George Mitchell aurait été choisi par Barack Obama comme émissaire américain au Proche-Orient.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.