Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

"Nos efforts ne sont pas bien payés", affirment les postiers belges en grève pour trois jours

"Nos efforts ne sont pas bien payés", affirment les postiers belges en grève pour trois jours
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un emploi et un salaire décent, c’est ce que réclamaient plusieurs milliers de salariés de la Poste belge qui ont manifesté lundi à Bruxelles alors que les deux tiers des 37.000 salariés de La Poste belge ont suivi le mouvement de grève selon les syndicats. Le mouvement qui doit durer 3 jours. Un communiqué de la Poste assure lui que “lundi, 50% des tournées ont été effectuées et qu’environ 75% des journaux ont été distribués”.

Les syndicats estiment que la Poste belge est prête pour la libéralisation et que 6 ans de restructuration, la perte de 12.000 emplois et l’augmentation de 30% de la productivité n’ont pas obtenu de contrepartie salariale. De 37.000 aujourd’hui, les effectifs de La Poste en Belgique devraient tomber à 22.000 en 2013. L’atmosphère a été encore alourdie par le beau profit que vient de faire la Poste danoise en Belgique. Entrée au capital de La Poste belge en investissant 150 millions d’euros, elle a revendu ses parts 373 millions trois ans plus tard.