DERNIERE MINUTE

Des centaines de Soudanais protestent contre le mandat d'arrêt lancé contre leur président

Des centaines de Soudanais protestent contre le mandat d'arrêt lancé contre leur président
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ce mercredi la CPI, la Cour pénale internationale, a formellement accusé Omar el-Béchir de crimes de guerre et crime contre l’humanité pour les exactions commises au Darfour.

Depuis 2003, les affrontements entre rebelles et milices gouvernementales ont fait près de 300.000 morts au Darfour. Un combat pour le partage des richesses dont les civils sont les premières victimes. Une résolution onusienne a soumis l’affaire à la CPI. Le problème c’est que le Soudan n’est pas signataire du Statut de Rome, acte fondateur de la Cour. Khatroum ne reconnaît donc pas l’autorité de cette instance. Le secrétaire général des Nations unies demande à el-Béshir de préserver les civils mais il n’appelle pas le président soudanais à se rendre aux autorités internationales. Ce sont des manifestants qui s’en chargent devant le siège de l’ONU à New York.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.