DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le retour de Netanyahu inquiète les Palestiniens

Le retour de Netanyahu inquiète les Palestiniens
Taille du texte Aa Aa

Le leader du Likoud, formation de droite, a officiellement été inveti ce mardi Premier ministre de l’Etat hébreu. Celui que l’on surnomme Bibi a réussi ce que Tsipi Livni, chef de file de Kadima, plus modérée, n‘était pas parvenue à faire : Former une large coalition hétéroclite regroupant le travailliste Ehud Barak, qui reste ministre de la Défense, mais aussi l’ultranationaliste Avigdor Lieberman qui hérite du portefeuille des Affaires étrangères.

Kadima a certes décroché un siège de plus que le Likoud au Parlement lors des législatives du 10 février dernier mais le parti de centre-droite n’a pas réussi à former d’alliance lui assurant la majorité à la Knesset, le parlement israélien. Du coup l’Etat hébreu entame un nouveau virage à droite qui inquiète les Palestiniens. Avigdor Lieberman s’oppose aux processus de paix existants. Benjamin Netanyahu a tenté de rassurer ses voisins. Lors de son discours d’investiture il a souligné que ce serait lui qui dirigerait la diplomatie israélienne. Mais il n’a pas évoqué la solution à deux Etats, privilégiée par le Quartette pour le Proche Orient. Il a en revanche évoqué le souhait de poursuivre la colonisation de la Cisjordanie.