DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Paris et Moscou travailleront ensemble sur le dossier Elise

Paris et Moscou travailleront ensemble sur le dossier Elise
Taille du texte Aa Aa

Si Elise a retrouvé son papa, et se trouve à nouveau en France, l’imbroglio juridico-international n’est pas terminé pour autant.

La Russie a proposé à la France des consultations pour trouver une solution à l’affaire de la fillette franco-russe Elise André, dont les parents, séparés, ont chacun obtenu la garde dans leurs pays respectifs. Paris est favorable à la proposition du ministre russe des Affaires étrangères, d’autant que ce n’est pas un cas isolé : “Nous sommes face à une dispute juridique très compliquée, a déclaré Sergueï Lavrov, dans laquelle les justices de deux pays ont pris des décisions opposées sur la même affaire. Nous avons proposé à la France des consultations entre juristes.” Moscou a également jugé précipitée la décision de Budapest de rendre Elise à son père français. C’est alors qu’elles tentaient de passer en Ukraine, que l’enfant et sa mère ont été rattrapées par la police hongroise. Elise, 3 ans, avait été enlevée à Arles il y a trois semaines. Sa mère, Irina Belenkaya saura demain si la Hongrie la garde en prison, ou la libère.