DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Plan américain pour la paix au Proche Orient : réticences israéliennes

Plan américain pour la paix au Proche Orient : réticences israéliennes
Taille du texte Aa Aa

Benjamin Netanyahu réclame que les palestiniens reconnaissent Israël comme “Etat Juif”. C’est ce qu’a indiqué le Premier Ministre israélien à George Mitchell.

L‘émissaire américain pour le Proche-Orient lui a répondu en l’invitant à rencontrer Barack Obama, aux Etats Unis, le mois prochain. Et puis, malgré les réticiences du tout nouveau cabinet israélien, George Mitchell a aussi rappelé la position américaine pour une solution de paix au Proche-Orient. Option qui ferait coéxister, deux états, Hébreu et Palestinien. Avant de se rendre en Egypte, George Mitchell est attendu ce vendredi à Ramallah en Cisjordanie, où il va rencontrer les dirigeants palestiens, lesquels ont rejetté l’idée de reconnaître Israël comme “Etat Juif”. Par ailleurs, les commémorations de “la Journée du Prisonnier”, qui a lieu ce vendredi, ont débuté à Gaza, pour demander la libération des 10 000 palestiniens retenus dans des prisons israéliennes.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.