DERNIERE MINUTE

Géorgie : affrontements entre partisans de l'opposition et forces de police

Géorgie : affrontements entre partisans de l'opposition et forces de police
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les manifestations de l’opposition dégénèrent en Géorgie. Vingt-neuf personnes – dont six policiers et un journaliste – ont été blessées dans des heurts entre sympathisants de l’opposition et forces de l’ordre.

Les affrontements se sont déroulés devant un bâtiment du ministère de l’Intérieur de Tbilissi, la capitale. Bâtiment dans lequel seraient détenus trois membres de l’opposition accusés d’avoir agressé un journaliste de la télévision publique géorgienne. C’est justement pour réclamer leur libération que plusieurs dizaines de protestataires se sont rassemblés devant les lieux, certains tentant même de forcer l’entrée. L’opposition accuse la police d’avoir faire un usage excessif de la force, en utilisant des balles en caoutchouc. Ce que les autorités géorgiennes démentent. Depuis plus d’un mois, l’opposition géorgienne multiplie manifestations et autres actions afin de réclamer la démission du président. Mikhaïl Saakachvili est accusé de dérive autoritaire et de mauvaise gestion de la guerre avec la Russie l‘été dernier. Le président géorgien refuse de céder et accuse de son côté l’opposition d‘être manipulée par la Russie.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.