DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Berlusconi doit s'expliquer des accusations de corruption

Berlusconi doit s'expliquer des accusations de corruption
Taille du texte Aa Aa

Ce mardi la cour de Milan qui avait condamné l’ex-avocat du Cavaliere pour faux témoignage a affirmé attendre les explications du chef du gouvernement italien.

“C’est un verdict tout simplement scandaleux, contraire à la réalité, et je suis convaincu que le jugement en appel le démontrera. Un appel qui concerne M. Mills”, explique Silvio Berlusconi lors d’une conférence de presse à L’Aquila. En février David Mills a été condamné à 4,5 ans de prison pour faux témoignage en faveur du président du conseil Italien. Cet avocat spécialisé dans l’ouverture de comptes bancaires dans des paradis fiscaux a reçu 600.000 dollars du Cavaliere alors qu’il témognait en sa faveur dans deux procès, à la fin des années 90. Mais Silvio Berlusconi ne devrait pas être inquiété par la justice tant qu’il reste à la tête du gouvernement. Il possède l’immunité, et ce grâce à une loi qu’il a lui même fait voter.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.