DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Pays-Bas aux urnes

Les Pays-Bas aux urnes
Taille du texte Aa Aa

Ironie de l’histoire, le pays qui a dit non à la Constitution européenne a donné le coup d’envoi des élections européennes. Près de 13 millions d‘électeurs néerlandais votent pour désigner les 25 députés qui les représenteront au Parlement de Strasbourg. Une élection également à valeur de test pour le parti au pouvoir du Premier ministre Jan Peter Balkenende. Les chrétiens-démocrates sont crédités de 14% des voix, leurs alliés du parti travailliste emmenés par Wouter Bos, obtiendraient 12% des suffrages.

Dans un pays où l’Europe est toujours impopulaire, ce scrutin ne passionne pas. Ainsi, la participation ne devrait pas dépasser 40%, elle était de 39% en 2004. Les Pays-Bas présentent au total 17 listes et 289 candidats. Celui qu’il faudra suivre de prêt, c’est Geert Wilders. Son crédo: “moins d’Europe, moins de Bruxelles et plus de Pays-Bas”. Le parti de la liberté du député d’extrème-droite est crédité de 12% des voix. Islamophobe et anti-européen, son programme est sans ambiguïté: empêcher la Turquie d’adhérer, expulser la Roumanie et la Bulgarie et réduire la Commission européenne à un rôle purement économique. Selon une étude publiée fin mai, quelque 63% des électeurs se disaient mal informés sur l’enjeu du scrutin. Les Pays-Bas, trublion de l’Europe, entendent publier les résultats dès ce soir à la fermeture des bureaux de vote alors que la règle est d’attendre la fin du scrutin dans les 27 pays, ce sera dimanche soir.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.