Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Khadafi achève sa visite à Rome dans la controverse

Khadafi achève sa visite à Rome dans la controverse
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Mouammar Khadafi quitte l’Italie après un séjour riche en controverses : le leader libyen a achevé sa visite historique, dite de réconciliation, à Rome par une rencontre avec des Italiens et des Juifs, qu’il avait expulsés peu après son coup d’Etat en 1969. Une décision prise à l‘époque pour leur sécurité selon lui, mais qui s’apparente davantage à des représailles tardives pour la colonisation italienne.
 
“Il nous a dit qu’il avait été forcé de faire ça et qu’ainsi il nous avait sauvé la vie parce que les Libyens voulaient nous tuer. Donc pour nous sauver, il a aussi confisqué tous nos biens”, ironise ce réfugié italien.
 
Rome et Tripoli s’accordent à dire que leurs relations sont apaisées. L’Italie a accepté de verser 3,5 milliards d’euros pour indemniser son ancienne colonie. Malgré tout, tout au long de sa visite, le colonel Khadafi a imposé son propre protocole, faisant fi des convenances diplomatiques, allant même jusqu‘à boycotter la Chambre des députés. Après deux heures d’attente, Gianfranco Fini, le président de la chambre, a annulé le rendez-vous. Un incident diplomatique de plus, mercredi le chef de l’Etat libyen avait débuté sa visite officielle avec une photo sur le torse : celle d’un opposant exécuté par les forces coloniales italiennes en 1931.