DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le socialisme maintenu malgré la crise à Cuba

Le socialisme maintenu malgré la crise à Cuba
Taille du texte Aa Aa

Raul Castro maintient le cap de la Révolution. Lors de la séance de clotûre du parlement, le président cubain qui a succédé à son frère Fidel il y a trois ans a réitéré son attachement au socialisme, malgré les difficultés économiques que rencontre son pays. Un message directement envoyé aux Etats-Unis et à Bruxelles qui pressent le chef cubain de faire des progrès en matière de démocratie. Hors de question de revenir sur le système politique et social à parti unique, a-t-il dit.

“Je n’ai pas été élu président pour restaurer le capitalisme à Cuba” a déclaré Raoul Castro. “J’ai été élu pour défendre, maintenir, et continuer à perfectionner le socialisme, non pour le détruire”. Et pourtant, la croissance économique est en berne. Elle a chuté de plus de cinq points en l’espace de deux ans. L’effondrement des prix du nickel, conjugués à une baisse des recettes touristiques et aux ravages occasionnés par trois ouragans l’an dernier laissent Cuba exsangue.

Le parti communiste est divisé sur les solutions à apporter à la crise. Raoul Castro a donc préféré, par ailleurs, reporter le congrès du parti à une date indéfinie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.