DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des centaines d'immigrés ont fêté la victoire de l'opposition en Grèce

Des centaines d'immigrés ont fêté la victoire de l'opposition en Grèce
Taille du texte Aa Aa

Pour la plupart originaires d’Afghanistan et du Moyen-Orient, plusieurs centaines d’immigrés ont accueilli le retour au pouvoir des socialistes à leur manière. Dans les rues d’Athènes, ils ont laissé éclaté leur joie en chantant et en dansant. L’un d’entre eux s’est fait l‘écho de ce que tous pensent: “Nous attendons beaucoup du Pasok, dans le passé le Pasok a soutenu les immigrés et nous espèrons qu’il nous soutiendra à nouveau.”
 
Concernant les immigrés en situation régulière, les socialistes ont promis d’accorder la nationalité grecque à tout enfant né en Grèce et de donner le droit de vote aux municipales à tout immigré résident depuis plus de 5 ans en Grèce.
 
La situation des immigrés est particulièrement  difficile en Grèce: attaques de groupuscule d’extrême-droite, contrôles d’identité musclés, chasse intensive aux immigrés clandestins, manque de centre d’accueil, ghettoïsation de la population immigrée…
 
Au mois de mai dernier, plusieurs manifestations de la communauté musulmane avaient eu lieu à Athènes et avaient dégénéré. A l’origine des manifestations, un incident symbolique: un policer avait déchiré un coran et l’avait jeté à terre dans un café syrien.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.