DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Hillary Clinton veut parachever le processus de paix en Irlande du Nord

Hillary Clinton veut parachever le processus de paix en Irlande du Nord
Taille du texte Aa Aa

Un sujet qui lui tient à coeur, c’est son mari Bill, alors président, qui en 1998 avait été l’un des artisans des accords du Vendredi saint. Devant le parlement à Belfast, la secrétaire d’Etat américaine a plaidé pour que le dernier obstacle soit levé, le transfert des pouvoirs en matière de justice et de police, actuellement administrés par Londres : “En ce qui concerne le transfert de pouvoir à la province pour les questions de police et de justice, a déclaré Hillary Clinton, c’est à votre assemblée de prendre ces décisions. J’espère que vous allez terminer ce que vous avez commencé, et achever le processus de transfert.”

La balle est donc dans le camp des partis nord-irlandais. Le Sinn Féin catholique souhaite un transfert immédiat, mais les protestants du Parti Unioniste Démocrate veulent d’abord obtenir les 650 millions d’euros d’aide promis par Londres, ainsi que l’accord de toute la communauté protestante. L’un des avantages de ce transfert de pouvoirs, c’est qu’il isolerait les groupes armés dissidents qui n’ont pas encore renoncé à la violence.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.