DERNIERE MINUTE

La Chine dévoile finalement un objectif chiffré pour Copenhague

La Chine dévoile finalement un objectif chiffré pour Copenhague
Taille du texte Aa Aa

Les participants à la conférence internationale sur le climat de Copenhague respirent un peu mieux. Les deux plus gros pollueurs de la planète ont finalement décidé d’apporter leur contribution à la lutte contre le réchauffement. La Chine a emboîté le pas aux Etats-Unis en annonçant pour la première fois un objectif chiffré. Pékin souhaite réduire ses émissions de gaz à effet de serre par unité de Produit Intérieur Brut de 40 à 45% d’ici à 2020; ceci par rapport aux niveaux de 2005. Le régime chinois indique, de plus, vouloir développer l‘énergie nucléaire et les technologies propres à travers le pays.

Quant aux Etats-Unis, leur président en personne se porte volontaire pour se rendre à la conférence de Copenhague. Barack Obama espère ainsi donner un coup de fouet aux négociations. Les Américains comptent faire baisser leurs émissions de CO2 de 17% d’ici à 2020, toujours par rapport à 2005. Pour se préparer à Copenhague, les pays amazoniens ont décidé de faire cause commune lors d’un sommet organisé à Manaus, au coeur de la forêt. Le Brésil qui accueille ce sommet reconnaît sa responsabilité dans la destruction du “poumon vert” de la planète.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.