DERNIERE MINUTE

Les Martiniquais et les Guyanais ne veulent pas plus d'autonomie

Les Martiniquais et les Guyanais ne veulent pas plus d'autonomie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les électeurs de ces départements français d’outre-mers n’ont pas suivi leurs élus sur la voie d’une plus grande indépendance vis-à-vis de la France. Pour certains élus, partisans du oui, ce vote est un vote de panique.

Le référendum aurait permis au département de devenir une collectivité d’outre-mer. Les Guyanais ont dit non à cette transformation à 69,8% avec une participation de plus de 48%. Et les Martiniquais ont encore fait plus fort. Ils ont dit non à 78,9%. Le taux de participation a atteint 55%.

Une bonne partie de la campagne s’est faite sur la peur de perte d’acquis sociaux, notamment en Martinique, où la population est vieillissante. Pourtant ce qui relève de la protection sociale devait continuer à demeurer de la compétence de l’Etat. La crainte de perdre d’importants fonds européens s’est aussi faite entendre.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.