DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une Union européenne à deux têtes

Une Union européenne à deux têtes
Taille du texte Aa Aa

Le 8 janvier, l’Espagne a officiellement pris les rênes de la présidence tournante de l’Union Européenne pour six mois.

En prenant le relais de la Suède, Madrid n’en est pas à son coup d’essai. C’est sa quatrième présidence tournante de l’UE mais c’est une première pour le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero, et ce à plusieurs titres. Car cette présidence semestrielle a quelque chose d’un saut dans l’inconnu.

Elle inaugure une nouvelle ère institutionelle avec l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne,
et de ses nouveaux postes: celui de président permanent du Conseil européen, occupé par Herman Van Rompuy et celui de chef de la diplomatie de l’UE, Catherine Ashton.

Deux têtes qui s’ajoutent à celle du Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso et à celle de la présidence semetrielle, occupée actuellement par José Luis Rodriguez Zapatero.

Le chef du gouvernement espagnol devra donc compter avec le Président de l’UE, Herman Van Rompuy, pour assurer une gouvernance de l’Europe efficace et sans frictions. Un défi de taille, Van Rompuy a déjà marqué son territoire en s’assurant la présidence de tous les sommets européens organisés au cours des six prochains mois.