DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Séoul accuse Pyongyang d'avoir torpillé sa corvette

Séoul accuse Pyongyang d'avoir torpillé sa corvette
Taille du texte Aa Aa

La tension à son paroxysme entre les deux Corées : le sud accuse Pyongyang d’avoir coulé sa corvette Cheonan le 26 mars dernier et prône la mise en place de “mesures énergiques” à l’encontre de son voisin du nord.

La réponse du régime communiste ne s’est pas faite attendre : Pyongyang a nié les faits et promis une “guerre généralisée” en cas de nouvelles sanctions à son encontre.

Pour Séoul, les soupçons sont désormais confirmés par ce rapport rédigé par des enquêteurs internationaux. Il établirait que c’est bien une torpille nord-coréenne qui a fait sombré la corvette et tué 46 marins, des affabulations selon Pyongyang.

Les Etats-Unis ont choisi leur camp, en “condamnant fermement” cette “agression” nord-coréenne.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.