DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Nations unies réclament une enquête impartiale

Les Nations unies réclament une enquête impartiale
Taille du texte Aa Aa

Après 12 heures de discussions, les membres du conseil de sécurité des Nations unies condamnent l’intervention israélienne contre le convoi humanitaire au large de Gaza et demandent une enquête “impartiale”.

Mais l’Onu ne condamne pas l’Etat hébreu en tant que tel, comme le souhaitait notamment la Turquie.

“Nous condamnons les actes de force, et nous condamnons aussi la mort de civils et le fait que des personnes aient été blessés. Nous soulignons aussi l’importance pour Israël de relâcher les personnes arrêtées.”

Une enquête devrait donc être menée. Une enquête impartiale. Le mot a son importance. Il a été préféré à celui “d’indépendante” sur proposition des Etats-Unis, ce qui laisse la possibilité à l’Etat hébreu d’enquêter lui-même sur ses propres agissements.

“Nous sommes convaincus qu’Israël peut mener rapidement une enquête crédible, impartiale et transparente, …en interne.”

Pendant ce temps, à l’extérieur, des manifestants ont montré leur colère, et condamné l’assaut israélien. Défilés identiques à Washington ou San Francisco.

En Californie, la manifestation a tourné à l’affrontement entre activistes israéliens et pro-palestiniens.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.