DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

OGM : Bruxelles va proposer une réforme

OGM : Bruxelles va proposer une réforme
Taille du texte Aa Aa

Les OGM envahissant les champs européens… Un scenario que beaucoup redoutent. Alors, quand la Commission européenne propose de réformer le système, c’est l’agitation. La proposition ne sera rendue publique qu’en juillet. Mais on en connaît la teneur. Les autorisations de cultures seraient simplifiées au niveau européen, et en échange, un Etat membre pourrait plus facilement interdire ces cultures sur son sol.

Actuellement, les transgéniques occupent 134 millions d’hectares dans le monde, avec 150 variétés cultivées. L’Europe n’en compte que 100.000 hectares, et deux variétés : le maïs MON 810, et la pomme de terre Amflora autorisée début mars. La Commission Barroso II venait alors tout juste d‘être investie. Et ce fut le premier acte du nouveau commissaire à la Santé John Dalli. C’est encore lui qui devra monter au créneau pour défendre cette réforme, dans laquelle les organisations environnementales voient déjà pointer le piège. Même si les pays seront plus libres d’interdire les OGM, Bruxelles veut surtout débloquer le processus d’approbation, régulièrement entravé par les désaccords entre les Vingt-sept sur cette question sensible. Or fluidifier ce processus, c’est ouvrir la porte à des autorisations en chaîne, alertent les ONG.
Les consommateurs européens étant sensible à leurs arguments, la bataille s’annonce féroce.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.