DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les militants du Rachel Corrie attendent leur expulsion

Vous lisez :

Les militants du Rachel Corrie attendent leur expulsion

Les militants du Rachel Corrie attendent leur expulsion
Taille du texte Aa Aa

Rien à voir avec le raid de lundi. Si Mairead Maguire, prix nobel de la paix, est sur le point d‘être expulsée, elle et les 18 autres militants du Rachel Corrie n’ont pas subi le même sort que la flotille humanitaire. La marine israélienne a abordé le Rachel Corrie hier matin, et l’a conduit dans le port d’Ashdod.

“Il est clair qu’il y a une différence entre des manifestants non violents dont nous respectons le droit de militer pacifiquement, et les radicaux islamistes de lundi qui ont choisi la voie de la violence,” a déclaré un porte-parole du gouvernement israélien.

L’abordage a eu lieu dans le calme, loin du bain de sang du Mavi Marmara, dans lequel neuf Turcs ont perdu la vie. Il n’empêche qu‘à Dublin, l’organisation irlandaise qui a affrété le bateau, a dénoncé un acte de piraterie : “Aborder un bateau dans les eaux internationales, ça c’est de la violence, a réagi Greta Berlin, nous sommes un bateau civil, transportant du matériel pour Gaza. Ce que Israël doit comprendre, c’est que l’on obtient rien par la force.”

La cargaison du Rachel Corrie sera transférée à Gaza. Mais Israël exige que le ciment ne serve pas aux bunkers construits par le Hamas et soit utilisé par l’ONU.