DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Veille d'élection présidentielle en Colombie

Vous lisez:

Veille d'élection présidentielle en Colombie

Veille d'élection présidentielle en Colombie
Taille du texte Aa Aa

Tout est prêt pour le second tour de la présidentielle en Colombie. Ce dimanche, 30 millions d‘électeurs sont appelés à voter pour choisir un successeur à Alvaro Uribe. Après deux mandats successifs et l’invalidation d’une loi qui lui aurait permis de briguer un troisième mandat, Uribe a laissé la place à Juan-Manuel Santos, son ancien ministre de la Défense. Son dauphin a failli l’emporter au premier tour le 30 mai dernier, avec 46,5% des suffrages.

Juan-Manuel Santos est associé à des moments historiques pour les Colombiens, comme la mort du numéro deux des FARC ou la libération de 15 otages dont Ingrid Bétancourt en 2008.

Face à lui, un candidat vert, un ancien maire de Bogota, Antanas Mockus. Ce philosophe et mathématicien de 58 ans a récolté 21,4% des voix au premier tour, alors qu’on le donnait presque à égalité avec Juan-Manuel Santos.

Mockus se dit prêt à débarrasser le pays de sa “culture du narcotrafic”. Il a dénoncé la corruption qui règne au sein de la coalition de droite au pouvoir.

Mais les Colombiens semblent vouloir opter pour la continuité. La dernière enquête donne Juan-Manuel Santos gagnant avec 65,1% des suffrages.

Cette campagne électorale est l’une des plus calmes qu’ait connu la Clombie.