DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les producteurs de lait maintiennent la pression

Vous lisez:

Les producteurs de lait maintiennent la pression

Les producteurs de lait maintiennent la pression
Taille du texte Aa Aa

Près d’un an après leur grande mobilisation, les producteurs de lait reviennent à la charge à Bruxelles. Leur revendication : encore et toujours un prix décent. Un groupe de travail vient de remettre ses conclusions aux ministres de l’Agriculture. Mais les manifestants dénoncent une situation toujours aussi intenable. “Ca nous coûte 45 centimes par litre, et le prix de vente est de 20-30 centimes. Donc, pour chaque litre que nous produisons, nous perdons de l’argent”, explique un manifestant.

Pour éviter que les prix ne continuent à chuter, les producteurs voudraient un maintien des quotas, censés être supprimés en 2015. Sur ce point, Bruxelles n’entend pas céder. En revanche, le groupe de travail propose de donner plus de poids aux producteurs lorsqu’ils négocient les prix avec l’industrie et les distributeurs. D’après la présidence belge de l’Union, les ministres sont sur la même longueur d’onde. “L’ensemble de nos collègues au niveau européen ont reconnu qu’il fallait rendre le secteur plus compétitif. Une majorité a aussi remarqué qu’il fallait renforcer le pouvoir de négociation des agriculteurs”, a ainsi déclaré la ministre belge en charge de l’Agriculture.

Mais pour les quelque 300 producteurs présents ce lundi à Bruxelles, c’est loin d‘être suffisant. Le commissaire européen à l’Agriculture doit faire des propositions à la fin de l’année, et ils les attendent de pied ferme.