Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Tchad refuse d'arrêter le président soudanais Omar el-Béchir

Le Tchad refuse d'arrêter le président soudanais Omar el-Béchir
Taille du texte Aa Aa

La Cour pénale internationale et plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme sont indignées. Le président du Soudan Omar el-Béchir, poursuivi pour crimes de guerre et génocide au Darfour, n’a pas été arrêté à son arrivée au Tchad. Loin de là en effet, il a même été reçu avec les honneurs par son homologue tchadien Idriss Deby.

Le Tchad a pourtant ratifié le statut de Rome, qui est l’acte fondateur de la Cour pénale internationale. Cette dernière pouvait s’attendre à se voir livrer Omar el-Béchir, contre qui elle a émis un nouveau mandat d’arrêt ce mois-ci. Le président soudanais est accusé de soutenir des milices armées qui sèment la terreur dans la région du Darfour. En sept ans de guerre civile, il y aurait eu 300.000 morts selon l’ONU.