DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Israël: touche pas à ma Gay Pride

Israël: touche pas à ma Gay Pride
Taille du texte Aa Aa

A Jérusalem, la Gay Pride s’est déroulée sous le regard de quelques 1 500 policiers israéliens hier. Objectif : empêcher que les manifestants ne soient perturbés par des homophobes issus de la communauté ultra-orthodoxe.

“La communauté gay à Jérusalem est très respectueuse des gens religieux, a souligné un manifestant pris à partie par une jeune orthodoxe. Une partie du message est de révéler aux orthodoxes qu’il existe des gays parmi eux. La population orthodoxe a des gays en son sein et il est très important, pour eux, qu’ils le révèlent.”

Plus loin, le discours est différent.
“Allez jouer en enfer et pas à Jérusalem”, “ la terre sainte n’est pas la terre des homos”, peut-on lire sur les banderoles d’ultra-orthodoxes venus exprimer leur opposition à la Gay Pride. “Les gens qui sont malades, qui font des choses contre la bible, contre Dieu, dans la ville sainte, profanent cette ville”, a estimé l’un d’eux.

En 2005, un juif ultra-orthodoxe avait poignardé trois participants de la Gay Pride de Jérusalem.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.