DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

France : les expulsions de Roms se poursuivent

France : les expulsions de Roms se poursuivent
Taille du texte Aa Aa

Sourde aux critiques internationales, la France poursuit sa politique d’expulsion des Roms vers leurs pays d’origine. 250 ont été reconduits vers Bucarest ce jeudi. C’est sous bonne escorte policière qu’ils ont embarqué à Lyon et Paris à bord d’avions spécialement affrétés de la compagnie roumaine Blue Air.

Des départs majoritairement volontaires. Le gouvernement français offre une prime de 300 euros à tout adulte acceptant de quitter l’hexagone. Leurs frais de déplacement sont pris en charge.

Mercredi soir, un groupe de 13 personnes a été reconduit en Bulgarie. Parmi elles, Sevdalina Aleksieva. Originaire de Varna, elle travaillait clandestinement en France depuis trois ans.

-“Avez-vous touché une prime ?” lui demande un journaliste ?

-“Bien sûr,” répond-elle.

-“Retournerez-vous en France ?” l’interroge-t-on encore.

-“Nous verrons comment on nous traite ici, en Bulgarie, dit-elle. Si nous ne sommes pas contents, peut-être.”

Selon un sondage CSA réalisé pour un quotidien français, 48% des Français se disent favorables aux expulsions de Roms. 42% des personnes interrogées sont contre.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.