DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Venezuela : l'opposition muselée

Venezuela : l'opposition muselée
Taille du texte Aa Aa

L’opposition vénézuélienne a bien du mal à se faire entendre. Lors du coup d’envoi mercredi de la campagne des législatives, des candidats ont été empêchés de s’approcher du Parlement où ils entendaient lire un document.
 
Après avoir boycotté le scrutin précédent, l’opposition entend bien cette fois faire de l’ombre au président Hugo Chavez. Mais de toute évidence, l’entreprise s’annonce difficile.
  
Sûrement pas une coïncidence: cette visite très opportune du président populiste à Fidel Castro. Le dirigeant cubain l’a reçu quelques heures mercredi à La Havane.
 
Malgré une baisse de popularité, une criminalité galopante et des difficultés économiques, Hugo Chavez devrait conserver la majorité des sièges au Parlement. L’opposition, elle, table sur un tiers des sièges de l’Assemblée.
 
 
 
 
 

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.