DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un nouvel attentat tue des policiers et des enfants au Pakistan

Un nouvel attentat tue des policiers et des enfants au Pakistan
Taille du texte Aa Aa

Il ne se passe pas une journée sans un attentat suicide au Pakistan. Il y en a eu six en six jours. Le bilan de celui qui a été perpétré lundi dans la ville de Lakki Marwat, dans le nord-ouest, est d’une vingtaine de morts et de plusieurs dizaines de blessés. Et il devrait s’alourdir car plusieurs policiers, qui se trouvaient dans le commissariat visé, sont sous les décombres. Lakki Marwat est proche des zones tribales où le Mouvement des Talibans du Pakistan est très implanté. Il a revendiqué les derniers attentats à Quetta et Lahore.

“J’ai tout vu, dit un témoin, j‘étais dans la mosquée en train de prier avec quelques uns de mes proches. L’un est mort et les autres sont blessés”.
“D’un seul coup, nous nous sommes retrouvés dans la poussière et le noir, explique un policier pakistanais. Nous n’avions aucune idée de ce qui était arrivé aux autres. C‘était partout la destruction totale”. Au moment où la voiture piégée a foncé sur le poste de police, des écoliers attendaient leur bus. Au moins quatre ont été tués.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.