DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Deuxième débat présidentiel dans l'histoire d'Haïti

Deuxième débat présidentiel dans l'histoire d'Haïti
Taille du texte Aa Aa

Les Haïtiens ont beau voir passer des camions appelant par haut parleur à voter lors de la présidentielle du 28 novembre, le scrutin qui se profile ne ressemble à aucun autre. Huit mois après le tremblement de terre qui a tué près de 300 000 personnes et jeté 1, 3 million de personnes à la rue, la campagne ne passionne guère les habitants. Le deuxième débat présidentiel dans l’histoire du pays s’est déroulé hier dans un restaurant de Port-au-Prince devant une quarantaine de personnes seulement.
Le sénateur Jean Hector Anacacis a indiqué qu’il essaierait de recontruire la Garde nationale et créerait une agence de service secrets. Le pasteur Jean Chavannes Jeunes a insisté sur la nécessité d’un gouvernement d’unité. De vagues réponses dans un pays qui a surtout besoin de se reconstuire au plus vite. Haïti n’a reçu qu’une petite partie des 4 milliards d’euros d’aide promis par la communauté internationale.