Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Crise en haut-lieu sur le port du voile en Turquie

Crise en haut-lieu sur le port du voile en Turquie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Alors que le conseil de l’enseignement supérieur a interdit aux recteurs des universités de renvoyer une élève en raison de sa tenue, donc du port du voile, le procureur général a tiré la sonnette d’alarme : il y a danger pour la laïcité.

Une déclaration qui a plus que déplu au président du parlement. Mehmet Ali Sahin a réclamé “les excuses du procureur général, des excuses à adresser au parlement turc et à la nation turque pour avoir tenter de se placer au-dessus de la volonté nationale et parlementaire”.

Cette joute verbale intervient alors que l’AKP, le parti islamo-conservateur au pouvoir, cherche encore et toujours à légiférer pour autoriser le voile à l’université, et que l’opposition a pour la première fois accepté d’en débattre.

Pour la première fois aussi, la femme du président turc a participé à une cérémonie officielle, mais elle est apparue voilée. Dans sa jeunesse, elle n’avait pas pu suivre d‘études supérieures car refusait de laisser son foulard à l’entrée.